Baobe
Pseudo : 
Mot de passe : 

 Se connecter automatiquement à chaque visite


J'ai oublié mon mot de passe
catrow.CATEGORY
   S'enregistrer
Page d'accueil   Accueil
catrow.CATEGORY
   BaôBé
   Le Chaudron
   Enfant'In
   Les Ailes du Temps
catrow.CATEGORY
   Paye
   Documents
catrow.CATEGORY
   Urgences
   Développement
   Règlementations
catrow.CATEGORY
   Annonces
   Liens
   Histoires
Fonds d'écran, fonds MSN, avatars... et un service de cartes de voeux ou de wallpapers personnalisés.   Goodies
   Coloriages en ligne
   Coloriages à imprimer
   Gribouillages
   Jeux Flash
   Programmes TV
   Météo
   Livre d'or
   A propos de BaôBé
Cliquez ici pour accéder aux réglages du lecteur  
Sucettes et anneaux de dentition
FICHE DE PRÉVENTION

Censée satisfaire le besoin physiologique de téter du nourrisson, la sucette est largement utilisée à d'autres fins : calmer ses pleurs, le faire patienter avant le repas, l'endormir, etc. Mal utilisée, elle peut être à l'origine d'accidents graves, tel que l'étouffement ou la strangulation. Les risques sont de deux ordres : Par ingestion : la téterelle se détache de la collerette ou est déchirée par l'enfant qui a déjà des dents : se bloquant au fond de la gorge, elle l'étouffe. C'est le risque le plus sérieux. En effet, l'ingestion éventuellede collerettes, pour spectaculaire qu'elle est, n'entraîne pas d'asphyxie car elles sont toutes munies de trous qui permettent l'enfant de respirer. Par strangulation : la sucette ou l'anneau de dentition est attaché au cou de l'enfant par un cordon qui se prend dans un élément d'article de puériculture et étrangle l'enfant.

REGLEMENTATION

Les sucettes n’entrent pas dans le champ d’application du décret relatif à la prévention des risques résultant de l’usage des articles de puériculture, mais relèvent du décret n° 92-631 du 8 juillet 1992 relatif aux matériaux et objets destinés à entrer en contact avec les denrées, produits et boissons pour l’alimentation de l’homme et des animaux. Ce décret stipule que les matériaux et objets composant notamment les sucettes doivent être inertes à l’égard des denrées alimentaires.

Il existe une norme homologuée, de mars 2003 sur les « Sucettes pour nourrissons
et jeunes enfants comportant trois parties (EN 1400 1, 2, 3) définissant les exigences physiques, mécaniques et chimiques applicables aux sucettes ». Attention : cette norme ne s’applique pas aux tétines de biberon et aux anneaux de dentition.

Précautions principales à respecter : La téterelle ne doit pas pouvoir se dissocier de l’anneau même si l’on exerce une forte traction

•après utilisation assurez-vous que la téterelle en caoutchouc n’est pas fortement endommagée par les dents des enfants, notamment pendant la période de poussée dentaire.

•vérifiez que votre enfant n’est pas allergique au latex en particulier, consultez un médecin s’il y a des antécédents familiaux, et au moindre signe suspect.

•ne pas mettre la sucette en contact avec les produits détergents agressifs et, en particulier, en machine à laver.

•attention au risque d’asphyxie, qui peut se produire par agitation brutale et violente de la téterelle qui se colle au fond de la bouche et obstrue la gorge. Si tel est le cas (voir fi che « Etouffements »), il faut tenter la manoeuvre d’Heimlich (ceinturer l’enfant par derrière en l’asseyant sur une table, appliquer ses deux mains à la partie haute et médiane de l’abdomen au-dessus du nombril, tirer violemment vers soi de bas en haut et d’avant en arrière, comme pour couper l’enfant en deux) ou, chez le nourrisson, la manoeuvre de Mofenson (l’enfant est placé à califourchon sur la cuisse du sauveteur, tête dépassant son genou; le sauveteur frappe violemment entre les deux omoplates avec le plat de la main pendant que les secours sont aussitôt alertés).
 sommaire